Navigation – Plan du site
Chroniques
Thèses soutenues

La naturopathie en Aquitaine : de la dépendance à l'autogestion

Thèse de doctorat soutenue par Marie-Pierre Estager en 2000, sous la direction d'Annie Hubert, Université Bordeaux2-Victor Segalen, Laboratoire "Sociétés, Santé, Développement", CNRS- UMR 5036

Jury : Mr Jean-Pierre Corbeau, Mr Gilles Boetsch, Mr Claude Raynaut

La conversion thérapeutique décrite dans cette recherche se caractérise par le passage d'un circuit médical conventionnel à un système de soin naturel et non officiel. Ce changement est souvent présenté comme une alternative à des échecs successifs face à la maladie notamment lorsque l'individu se trouve en proie à une dépossession de son corps, vers une unicité perdue. Cette recherche de sens et de transcendance l'amène à se diriger vers la naturopathie, thérapie qu'il peut gérer lui-même à travers un apprentissage d'une nouvelle hygiène de vie et une nouvelle conception du soin et de l'alimentation. Cette prise en charge l'amène progressivement à remodeler son système de représentations en se restructurant une nouvelle façon de vivre qu'il considère plus harmonieuse. Si ce phénomène de conversion a pour effet de rendre davantage autonome l'individu face à sa santé, il entraîne également sa marginalisation au sein d'une société qui ne répond plus à ses attentes.

  • Revues.org