Navigation – Plan du site
Thèse soutenue

Le bâton Peul sur les sentiers de l'enfance. Approche ethnologique de la socialisation de l'enfant Peul dans la région du Séno (Burkina Faso)

Thèse de doctorat de Madine Querre, sous la direction d'Annie Hubert, Université Bordeaux 2-Victor Segalen, Laboratoire « Sociétés, Santé, Développement », CNRS- UMR 5036, 2002

Jury : Annie Hubert, Claude Raynaut, Doris Bonnet, Michèle Cros, Suzanne Lallemand.

Mots-clés : Burkina Faso, Séno, Peul, enfance, socialisation, transmission, santé, soins, maladie, allaitement, lait, jeunes, éducation, travail des enfants, scolarisation, écoles coraniques, élevage, maîtrise du corps, beauté, singularité

Située au Nord-Est du Burkina Faso, dans la zone sahélienne, caractérisée par une trop faible pluviométrie, la région du Séno est peuplée d'agro-pasteurs de groupes ethniques divers, mais avec une dominante manifeste : les éleveurs Peuls.

Dans cet environnement précaire, le but de ce travail est de mettre en évidence les lignes de la construction et de la réalité identitaire, tout en maintenant un regard distancié sur l'actualité de l'invention active de la foulanité et d'observer l'émergence du sujet chez les Peuls du Séno.

Centrer l'observation sur l'enfance permet de situer la venue au monde de l'enfant dans un contexte social précis par l'intermédiaire des pratiques liées aux croyances, et de ce fait à la gestion du sacré et à la place de chaque individu dans ce système.

Au fur et à mesure de l'émergence de son identité, l'enfant s'inscrit dans l'altérité née du lien constitutif aux parents et du contexte environnemental plus ou moins propice à son développement. Le groupe social lui transmet des valeurs identitaires, dans le même temps que l'apprentissage des activités socio-économiques qu'il se doit d'accomplir en tant que futur adulte. Dans cette société complexe où la transmission de l'héritage économique est affaiblie, il convient de s'interroger sur les parcours du « jeune ».

Notre propos tend ainsi à envisager le processus de socialisation de l'enfant Peul, en tant qu'être pris en charge par sa famille pour le maintenir en vie (socialisation primaire), puis en tant qu'individu à qui sont transmis des valeurs sociales spécifiques dans l'optique de lui transmettre une identité et de le rendre autonome (socialisation secondaire), enfin en tant que « jeune » qui s'engage dans la réalisation de projets de vie.

  • Revues.org